Infos - Souscription

09 75 18 80 51

SFR en retard de couverture sur les zones blanches

L'ARCEP a publié son observatoire des zones peu denses pour octobre. SFR est en retard sur ses déploiements par rapport à Bouygues Telecom et Orange.

L'ARCEP a publié son observatoire trimestriel sur les zones peu denses et les centres-bourgs. Cet observatoire permet de vérifier les engagements des opérateurs (Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR) dans certaines de leurs obligations : la couverture 2G/3G dans les zones blanches et l'obligation de couverture des fréquences 800MHz en 4G.

Pour la couverture 2G/3G des zones blanches, les opérateurs sont tenus de couvrir 3800 centres-bourgs d'ici la fin de l'année en 2G. En octobre, 91% des centres-bourgs sont couverts en 2G. Orange a quasiment respecté son engagement : 2 pylones en attente de déploiement et 13 sites en attente de pylones sur les 1192 engagés. Bouygues Telecom attend le déploiement réseau sur 2 pylones et les pylones de 29 sites sur les 1030 engagés. SFR est le plus en retard avec 9 pylones en attente de déploiement et 21 sites en attente de pylones. Etant arrivé en début d'année, Free attend encore l'installation de pylones sur les 214 sites engagés.

En 3G, les opérateurs ont jusqu'en juillet 2017 pour couvrir les centre-bourg identifiés. En octobre, 57% des centres-bourgs sont couverts en 3G. Là encore, Orange est en avance avec 68% des sites couverts et actifs, suivi par Bouygues Telecom (58%) et SFR (56%). Les opérateurs attendent principalement d'installer leurs infrastructures sur les pylones déployés par les collectivités territoriales. Arrivée en début d'année, Free attend les pylones sur les 234 sites engagés.

Sur la couverture des zones blanches, l'ARCEP demande aux opérateurs d'accélérer les déploiements pour respecter leurs engagements. L'autorité demande un effort supplémentaire à SFR qui est à la traîne dans ses déploiements, notamment en 2G. Même si l'observatoire se base sur les annonces des opérateurs, l'ARCEP va procéder à des mesures sur le terrain.

Sur le déploiement 4G, Orange et Bouygues Telecom annoncent avoir dépassé les 40% requis de couverture sur la fréquence 800MHz en zones peu denses avec 43% et 41%. SFR reste encore à la traîne avec 32% de couverture. Les opérateurs ont jusqu'au 17 janvier pour respecter leurs engagements. N'ayant pas de fréquences 800MHz, Free est exempté de cette obligation.

 
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :