Infos - Souscription

09 75 18 80 51

[Brève] Les RIP veulent des garanties vis-à-vis de la fusion Orange-Bouygues Telecom

La FIRIP demande au gouvernement des engagements concernant les RIP avec la fusion probable d'Orange et de Bouygues Telecom. Ces derniers craignent une inégalité dans l'accès des offres fibre FTTH.

La FIRIP, la fédération des infrastructures des Réseaux d'Initiative Publique, demande à l'Etat des engagements concernant l'accès Internet Fibre, notamment de la part du nouvel ensemble.

La FIRIP regroupe 160 entreprises travaillant autour des RIP (Réseaux d'Initiative Publique), notamment des opérateurs télécoms (Alsatis, Nerim, Wibox,...) ainsi que des sociétés aidant à la création de RIP (Crédit Mutuel Arkea, Netgem (VideoFutur), ZTE,...), représentant 7000 emplois.

La FIRIP craint donc de voir la position dominante d'Orange se renforcer avec l'intégration de Bouygues Telecom, en particulier sur les offres fibre et les offres entreprises. Elle craint qu'Orange ne vienne pas sur les réseaux RIP et ne motive pas ses conseillers Orange Business Team à faire basculer ses entreprises clientes en utilisant les réseaux fibre en RIP. Elle rappelle que les collectivités et les RIP vont fournir la fibre à 43% des français de métropole. Les 57% restants habitant dans les zones denses et les zones AMII seront desservis par les gros opérateurs dont Orange et SFR. La FIRIP a saisi l'ARCEP et l'Autorité de la Concurrence sur le sujet.

Orange, SFR, Free et Bouygues Telecom sont peu ou pas présent sur les réseaux RIP pour leurs offres grand public. Orange utilise en propre à Pau mais est présent sur certains RIP (Dunkerque, Maizières-lès-Metz, Bonson, Lormes et Vaison-la-Romaine via sa filiale ch'ti NordNet) tandis que Numericable-SFR profite de certains RIP (Ain et Pau). De plus, SFR Business et Bouygues Telecom Entreprise sont très présents sur les RIP. La perte de Bouygues Telecom Entreprise au profit d'Orange Business Services pourrait mettre à mal les modèles des RIP.

Cependant, les rumeurs indiquent qu'Orange voudrait se séparer de Bouygues Telecom Entreprise, revendu à SFR Business ou Coriolis Entreprise, afin d'éviter une position trop dominante sur le marché entreprise. Orange commence à s'installer dans les RIP, soit en propre (avec des ouvertures dans l'Ain) soit via NordNet.

 
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :