Infos - Souscription

09 75 18 80 51

[Brève] QueChoisir attaque Steam

L'UFC-QueChosir a décidé de porter Valve pour des clauses abusives dans le service Steam, notamment dans l'impossibilité de revente des jeux.

L'association de consommateurs UFC-QueChoisir avait mis en demeure 5 plateformes de téléchargements de jeux vidéo pour modifier certaines clauses abusives. Mais l'éditeur Valve, avec sa plateforme Steam, a présenté de la résistance pour l'association.

L'UFC-QueChoisir a décidé d'attaquer Valve pour 12 clauses abusives. Steam, comme d'autres plateformes, interdit la vente ou le transfert d'un jeu vidéo acquis sur la plateforme ou dans les boites. La justice a interdit cette pratique et la justice européenne a même donné les principes pour la revente de logiciels.

Côté données, Valve s'exonère de la responsabilité sur la protection des données (données personnelles et bancaires des comptes). Le porte-monnaie Steam ne peut pas être récupéré en cas de clotûre du compte. Les créateurs utilisant le Steam Workshop voient leurs créations être réutilisées sans condition par Valve.

A l'instar d'autres plateformes de téléchargements, Valve impose l'application du droit luxembourgeois.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :