Infos - Souscription

09 75 18 80 51

[Brève] Altice va vendre Only Réunion à Telma

Altice va vendre l'opérateur mobile d'Outremer Telecom (Only mobile) à Mayotte et à La Réunion à Telma pour se conformer aux obligations de l'Autorité de la Concurrence.

Altice, la maison-mère de Numericable-SFR et d'Outremer Telecom, est entrée en discussion exclusive avec le groupe malgache Hiridjee, maison-mère de l'opérateur malgache Telma, pour le rachat de l'activité mobile d'Outremer Telecom sur les îles de Mayotte et de la Réunion. Altice va ainsi se conformer à une des obligations de la fusion Numericable-SFR imposée par l'Autorité de la Concurrence.

Lors de la fusion Numericable-SFR, l'Autorité de la Concurrence a imposé à Altice de vendre Only Réunion, la filiale réunionaise en téléphonie mobile de sa filiale outremarine Outremer Telecom. En effet, Altice est déjà présent dans les DOM en acquierant Outremer Telecom (Only). La fusion SFR-Numericable entraîne le placement sous la même direction de SFR et d'Only. Mais, à Réunion et Mayotte, SFR est l'opérateur majoritaire (61% à la Réunion et 50% à Mayotte) tandis qu'Outremer Telecom (Only) en est le troisième opérateur (14% à la Réunion et 46% à Mayotte). Orange en a le reste (24% à la Réunion et 4% à Mayotte). Altice est provisoirement en position dominante avec SFR et Only.

Telma est l'opérateur historique de Madagascar. Créé avec l'aide de France Telecom (l'internet sous la marque Wanadoo jusq'en 2007), l'opérateur a été privatisé en 2004. Il reste le premier opérateur de la grande île devant Orange (devenu concurrent en 2001) et Airtel. Le groupe de télécoms est devenu la filiale de l'homme d'affaires franco-malgache Hassanein Hiridjee, première fortune du pays. En acquierant Only Réunion, Telma prend position sur les DOM français proche de Madagascar.

Avec une offre à 100 millions d'euros, Telma pourrait rafler la mise devant l'opérateur Zeop (Océinde) et les fonds d'investissement Apax et Pechel. Free et l'opérateur caraïbéen Digicel ont été écarté lors d'un premier choix. Le choix de Telma pour reprendre Only Réunion doit encore être validé par l'Autorité de la Concurrence.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :