Infos - Souscription

09 75 18 80 51

[Brève] Altice lorgne Bouygues Telecom

Le fonds d'investissement luxembourgeois Altice veut continuer la consolidation du marché français : après SFR et Virgin, la maison-mère de Numericable s'intéresse à Bouygues Telecom. Mais cela devrait pas passer du côté des autorités.

Alors qu'Altice doit procéder à la fusion de son câblo-opérateur Numericable avec son opérateur mobile SFR dès le 27 novembre puis avec son MVNO Virgin Mobile, le fonds d'investissement de Patrick Drahi multiplie les marques d'intérêts. Dans son collimateur : Bouygues Telecom.

Interrogé par Dow jones Newswire, Dexter Goeil, le directeur général d'Altice, exprime son intérêt pour Bouygues Telecom : "A l'heure actuelle, nous sommes en train d'intégrer SFR, mais si nous recevons un appel de Bouygues vendredi, alors pourquoi pas ?". Il précise "Nous nous considérons comme les acheteurs naturels de Bouygues Telecom.".

Estimé à 5 milliards d'euros, Bouygues Telecom est en train de relancer la machine avec la fusion des offres B&You-Sensation mais également avec l'offre BBox à 19,99€. De plus, échaudé par la perte de SFR au profit de Numericable, l'opérateur a relancé le déploiement de son réseau DSL et d'augmenter le déploiement du FTTH.

Pour SFR-Numericable, une fusion avec Bouygues Telecom présente de nombreuses synergies autant mobile que fixe. Sur le fixe, Bouygues Telecom (avec Dartybox) est le seul opérateur virtuel sur le réseau de Numericable pour ses offres Fibre THD et utilise le réseau de SFR pour compléter son dégroupage DSL. Sur le mobile, BT possède la meilleure couverture 4G et participe à la mutualisation des réseaux de SFR. De plus, les offres MVNO Numericable en 3G et Virgin Mobile en 4G utilisent encore le réseau de Bouygues Telecom.

Mais une fusion SFR-Bouygues Telecom a toujours été mal vu par les autorités, que ce soit l'Etat ou les instances indépendantes (Autorité de la Concurrence ou ARCEP). Néanmoins, si une telle possibilité pourrait se produire, le nouvel ensemble devra vendre les licences, son réseau fixe et les boutiques Club Bouygues Telecom à d'autres acteurs, notamment Free pour certaines licences 2G, 3G et 4G. Mais le reste risque de ne pas trouver preneur auprès d'autres MVNO, à moins que le groupe bancaire Credit Mutuel-CIC ne pousse sa filaile EI Telecom (NRJ Mobile, Auchan Telecom, Blancheporte mobile,...).

Meta Description: 
Le fonds d'investissement luxembourgeois Altice veut continuer la consolidation du marché français : après SFR et Virgin, la maison-mère de Numericable s'intéresse à Bouygues Telecom. Mais cela devrait pas passer du côté des autorités.
 
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :