Infos - Souscription

09 75 18 80 51

[Brève] GVT dans l'escarcelle de Telefonica (Vivo) ou TelecomItalia (TIM) ?

Après SFR et Maroc Telecom, Vivendi reçoit des marques d'intérêts pour céder son dernier opérateur télécom, le brésilien GVT. A l'instar du Carré Rouge, cet opérateur est le premier opérateur fixe alternatif au Brésil.

Telefonica, l'opérateur historique espagnol, a lancé une offre à 3,95 milliards d'euros et 12% du capital de Vivo-GVT à Vivendi, soit 6,7 milliards d'euros. En effet, l'opérateur veut rattraper le retard pris par Vivo sur le marché brésilien. Très présent en dehors de São Paulo, GVT est en train de tailler des croupières à Vivo. La fusion Vivo-GVT deviendrait le leader des FAI et permettrait de proposer des offres couplées fixe et mobile sur une majeure partie du territoire. Telefonica propose même à Vivendi de céder ses parts (8,3%) dans Telecom Italia.

Telecom Italia a décidé de répliquer sans en dévoiler l'offre finalisée. L'opérateur historique italienne veut aussi mettre la main sur GVT afin de compléter son opérateur mobile TIM Brasil. Selon Bloomberg, il proposerait 7 milliards mais avec seulement 20% de l'ensemble TIM-GVT.

Sans un opérateur fixe comme GVT, TIM Brasil et Vivo se retrouveront isoler. L'opérateur méxicain America Movil sous les marques Claro, Embratel et Net et l'opérateur lusophone Portugal Telecom-Oi proposent des packs mobile et fixe.

 
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :