Infos - Souscription

09 75 18 80 51

L'ADSL gratuit

Test d'éligibilité et Souscription ADSL - Service Selectra : 09 75 18 80 51 (lundi-vendredi 9h-20h30 ; samedi 9h-19h)
Me faire rappeler gratuitement

Test d'éligibilité et Souscription ADSL - Service Selectra : 09 75 18 80 51 (lundi-vendredi 9h-20h30 ; samedi 9h-19h)
Me faire rappeler gratuitement

Test d'éligibilité - Souscription ADSL :
Découvrez à quelles offres vous êtes éligible en testant votre éligibilité en ligne, sur le site de SFR, ou sur le site de Bouygues Telecom. Service téléphonique géré par la société Selectra qui prend en charge vos démarches de déménagement ou de changement de fournisseur en vous orientant vers les offres partenaires les plus compétitives dans votre cas. Notre service téléphonique étant actuellement fermé, nous vous invitons à souscrire en ligne directement chez nos partenaires. En savoir plus Annonce

Si les prix de l’ADSL ont globalement baissé depuis quelques années, certaines offres triple play atteignent tout de même près de 40€/mois (Free, Numericable, Orange). A contrario, il est possible de se connecter à internet gratuitement par le biais du wi-fi.

  • L'essentiel
  • Les hotspots wifi sont la solution idéale pour se connecter gratuitement à internet. Ils sont nombreux dans les lieux publics. Certains réseaux hotspots de FAI sont accessibles pour leurs abonnés.
  • Malgré tout, une connexion gratuite a un prix : celui du confort, des limites de débits, et autres contraintes.

Les hotspots

Les hotspots (ou bornes wi-fi) permettent de se connecter sans fil à internet par l’intermédiaire d’un identifiant et d’un mot de passe. Si certains hotspots sont payants, la plupart sont gratuits. Certaines de ces bornes wi-fi gratuites requièrent des codes de connexion, alors que d’autres permettent un accès au réseau via un compte Facebook ou nécessitent la création d’un compte.

Hotspots des FAI

Les opérateurs internet mettent à disposition de leurs abonnés des hotspots wi-fi par le biais des modems de ces derniers.

Il suffit alors à l’internaute de passage de se munir des identifiants et mots de passe fournis par le FAI pour se connecter à un hotspot (Wifi SFR, FreeWifi, Wifi Bouygues, Wifi Orange).

Hotspots dans les lieux publics

Certains lieux publics (gares, bars, restaurants, hôtels, etc.) proposent également la possibilité de se connecter en wi-fi, via un hotspot gratuit.

La méthode de connexion varie selon le système wi-fi installé dans le lieu public :

  • Certains systèmes requièrent la création d’un compte gratuit. Dans ce cas, la connexion s’effectue par le biais d’un identifiant et d’un mot de passe,
  • D’autres systèmes ne nécessitent qu’un mot de passe pour se connecter. Dans ce cas, il suffit d’identifier le réseau et de renseigner le mot de passe fourni par l’établissement.

Hotspots installés dans les villes

A l’image de Paris, Lyon ou Bordeaux, certaines villes françaises se sont équipées en bornes wi-fi afin de pouvoir fournir internet aux habitants ou touristes de passage. La connexion s’effectue le plus souvent par l’intermédiaire d’un compte à créer.

Il est ainsi possible de se connecter au réseau wi-fi gratuit depuis une rue ou dans un bâtiment municipal équipé (hôtel de ville, musées, etc.).

Les inconvénients d'une connexion gratuite

Si la possibilité de se connecter à internet gratuitement est séduisante et permet d'accéder à un réseau wi-fi presque n’importe où, cela comporte tout de même certains points faibles.

Ainsi, il est nécessaire de se déplacer et d'identifier le bon endroit pour pouvoir capter le réseau. De plus pour profiter d’une connexion dans un lieu public, tel un restaurant ou un café, il est parfois nécessaire de consommer. Enfin, il faut également faire face aux conditions climatiques, lorsque le réseau auquel on souhaite se connecter n’est accessible qu’en plein air à l’image d’un parc municipal.

En outre, trois autres inconvénients s’ajoutent à la liste : la vitesse de connexion, le temps de connexion ainsi que les restrictions.

Un débit relativement lent

L’un des principaux points négatifs d’une connexion gratuite vient de son débit. En effet la connexion est souvent assez lente pour deux raisons :

  • le débit est purement et simplement limité,
  • un grand nombre de personnes se connectant en même temps va réduire d’autant plus la vitesse de connexion.

Un temps de connexion limité

Si les connexions gratuites sont annoncées comme illimitées, elles ne le sont, dans les faits, que très rarement. Dans la majorité des cas la connexion gratuite s’interrompt au bout d’un temps déterminé et il faut alors se reconnecter avec ses identifiants de connexion.

Cette déconnexion automatique résulte du grand nombre de personnes souhaitant se connecter au réseau. Le nombre de connexions simultanées étant souvent limité, la déconnexion automatique permet aux personnes non connectées de rejoindre le réseau.

Des fonctionnalités limitées

L’internet par wi-fi gratuit est souvent paramétré avec un certain nombre de restrictions.

Outre le débit et le nombre de place limités, certains sites internet sont tout simplement bloqués tels les sites pornographiques, les échanges en peer to peer ainsi que certains sites de vidéos en streaming. Ces limitations sont dues au caractère illégal de certains sites ou au fait que ces sites demandent une connexion rapide pour fonctionner correctement.

Solution à moindre frais, ce type de connexion se révèle intéressant si on souhaite simplement surfer sur internet, occasionnellement. Cela permet de réaliser des économies financières (ce système est particulièrement répandu chez les étudiants) ou de bénéficier d’une connexion occasionnelle ou de secours (en cas de panne de box ou en attendant l’installation d’une connexion fixe). Néanmoins cette méthode montre ses limites dès que la navigation internet demande un débit plus important.

Meta Description: 
Si les prix de l’ADSL ont baissé depuis quelques années, les offres triple play atteignent près de 40€/mois. Il est possible de se connecter à internet gratuitement par le wifi.
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 
achat groupé télécom Familles de France